La Bourgogne et moi

Par Burgundy Flow

L’idée d’écrire sur la Bourgogne vient de mon enfance et de mes voyages, source d’inspiration inépuisable.

Temps de lecture : 3 min.

LA MAISON D'ENFANCE

L’histoire commence dans la maison de mes grands-parents, plus précisément derrière la porte du salon, celle qui mène au jardin… D’aussi loin que je me souvienne, cette porte en chêne exerçait une fascination naturelle en moi. 

Elle agissait dans mon esprit comme une ligne de démarcation entre là où j’avais le droit d’aller avec les adultes et les endroits qu’il m’était interdit d’arpenter seule.

Seulement voilà, mon pépé franchissait cette porte à la hâte certains jours sans me laisser le temps de me cacher derrière son ombre. 

Ce qu’il trafiquait “de l’autre côté”, loin de mémé et moi – sans un indice perceptible – commençait à me courir sur le haricot. Et ses gros yeux, loin de me dissuader de le suivre, éveillèrent en moi une curiosité indéfectible.

Bien trop jeune pour vagabonder seule, mais déjà trop têtue et curieuse pour que cela soit un problème, j’entrepris donc un jour de jouer les équilibristes sur un bancal tabouret en bois afin de regarder de l’autre côté de la porte. 

Par l’intermédiaire du seul carreau translucide, j’accédais enfin aux activités secrètes de mon grand-père.

"Je soupçonne encore aujourd’hui que mon grand-père savait tout de mes manigances, mais il ne m’a jamais rien dit, il a juste réparé le tabouret"

Les activités secrètes

Pépé menait des activités qui devaient nourrir son homme… 

Hélas, aujourd’hui, je connais parfaitement le hurlement (atroce) du cochon avant qu’il ne soit transformé en jambonneau et le regard terrorisé du lapin avant le civet. De viande, en grandissant, j’allais me passer. 

Mais l’une des occupations de pépé, loin de me terroriser (de toute façon, c’était déjà fait) allait me fasciner. 

Un après-midi, béret sur la tête et jean remonté en ourlet au-dessus des genoux, voilà pépé qui enjambe un très gros baquet (entendez une cuve en bois.).

Mais, qu’est-ce qu’il fait, pépé ? Le voilà qui s’active et, de ses nus pieds, explose les pellicules de raisins pour en extraire le jus sucré.

"Je ne sais pas quelle fut sa recette, mais on appelait son breuvage le vin de piquette."

Je me suis longtemps demandée quel effet ça faisait les grappes de raisins éclatant sur les mollets. Et aujourd’hui je me dis que si pépé a une si bonne santé, c’est surement grâce aux propriétés antioxydantes des raisins malaxés… (information à prendre avec des pincettes et de l’humour.).

Ceci dit, le voir s’exécuter m’a fascinée même si sa technique de vinification n’était pas à conserver. Qu’importe, une chose est certaine : Mon intérêt pour le vin était né et c’est au cœur de notre vignoble bourguignon que je vais vous guider, tout ça grâce à pépé !  

Bon, et mémé dans tout ça ? 

Le jardin bio de mémé

Et bien mémé, c’est la douceur incarnée. Entre elle et moi, aucun secret. J’ai grandi avec les récits de sa vie passée, la responsabilité de subvenir aux besoins de sa famille, les journées d’hiver à laver le linge à la rivière…

Avec mémé, main dans ma main, nous traversions la porte en chêne de sa maison, direction le jardin. Les quelques marches grimpées, c’est d’une terre dense dont il fallait s’occuper.

Je me souviens encore des haricots sur la terrasse en train de sécher, des gros bidons bleus pour récupérer l’eau de pluie et arroser.

Je voyais se succéder les rangées de courgettes et de tomates, les salades et les patates, les grappes de raisins dorés, les fraises dont j’aimais faire la cueillette.

Avec mes petites gambettes, j’étais autorisée à rendre visite aux poules. J’adorais les entendre glousser, récupérer leurs œufs encore chauds mais bien frais.

Les plantations et récoltes de mémé suivent, encore aujourd’hui, le rythme des saisons. À l’époque, on ne parlait pas de “bio” mais les techniques utilisées respectaient déjà les sols et la santé.

Ce serait mentir de dire que je n’ai pas râlé à manger ses soupes aux choux et aux navets. Aujourd’hui pourtant, je parcours des dizaines de kilomètres juste pour en déguster une, comme avant. C’est ma madeleine de Proust. 

Et quand je quitte leur maison, c’est toujours avec des cagettes pleines de provisions.

Si je ne peux lui rendre visite, j’arpente les marchés, je teste des recettes simples et locales. Parfois, je m’assois à la table de restaurants où je privilégie les cartes aux produits de saison. 

De cet héritage résultera la section TERROIR & GASTRONOMIE de mon blog (à venir), j’y partagerais régulièrement mes bonnes adresses en Bourgogne, mes recettes et des idées d’accords mets et vins.

L'art d'ÊTRE bourguignon

Mes grands-parents ne sont pas bourguignons de sang, mais de cœur. Ils se sont déracinés de leur Portugal natal pour que leurs quatre petits bourgeons puissent éclore là où l’herbe semblait plus verte. La Bourgogne comme terre d’accueil.

Je mets un point d’honneur à vouloir rencontrer des Bourguignons pure souche ou d’adoption afin de parler de leur(s) histoire(s). Qu’ils soient vignerons, peintres, vendeurs, chômeurs…. Ils ont tous quelque chose à raconter. 

Parce qu’une vie sans partage, c’est comme une soupe d’antan faite sans amour, ça n’a aucun goût, vous trouverez les récits de ces “gens” dans ma section RENCONTRES.

Et enfin, mes voyages allaient annoncer logiquement la création de ce blog…

Les grands-parents nous apprennent la vie, mais en tire t’on des leçons ? Oui, mais c’est un peu comme une éducation inversée, il faut attendre d’être grand pour en comprendre les secrets.

DU MONDE, À LA BOURGOGNE

La section VISITES de mon blog fait écho à mon périple réalisé en sac à dos autour du monde.

Déjà lors de mon exploration de plusieurs continents, j’avais pour passion de faire découvrir les univers différents dans lesquels j’évoluais à ceux qui me lisaient.

 

Je vais donc poursuivre mes déambulations et vous guider en Bourgogne

J’écris à l’instinct. Je ne veux pas vous dire ce que vous devez ressentir, aimer, ou détester, mais juste attirer votre attention, vous inviter à voir avec vos yeux et à observer autrement les lieux touristiques et les coins les plus reculés de ma région. 

Fortement attachée à la nature et à la protection de l’environnement, c’est tout naturellement que mon blog s’orientera sur ces thématiques avec la découverte des parcs, des espèces animales, végétales, florales… Entres autres. 

J’espère également que mes photos et citations contenues dans la section GALERIE sauront vous faire voyager et vous inviterons à vous arrêter le temps d’un instant ou plus longtemps, en Bourgogne.

Bonne visite.

21 commentaires

21 commentaires

Valérie 14/05/2020 - 20 h 48 min

Fort joliment raconté ces histoires du passé, qui annoncent un présent des plus charmant…
Au plaisir de te rencontrer graziella, autour d’un verre même de piquette, car qu’importe le flacon pourvu qu’il y ait l’ivresse…
Bise de L’épicurienne 😉

Répondre
Améli-melo 29/03/2020 - 4 h 37 min

Touchée, tellement touchée ! Tellement de tendresse, à l’égard de tes grands patients mais aussi a travers le regard que tu portes sur celle que tu étais enfant. Et puis comme j’ai déjà eu l’occasion de te le confier, j’attends de ce blog et de ta belle approche, de découvrir ma bourgogne natale différemment et de savoir l’apprécier a sa juste valeur, enfin ! Continue encore et encore, c’est que le début d’accord d’accord ? 🎵😘

Répondre
Amélie 26/03/2020 - 16 h 14 min

Merci pour tes récits et tes photos.

Répondre
Burgundy Flow 27/03/2020 - 14 h 48 min

Merci Amélie d’avoir pris le temps de faire un tour sur mon blog et de l’apprécier :).

Répondre
PatteDeVelours 25/03/2020 - 16 h 16 min

Coucou Grazou,
Dans ce petit article, remplis d’amour pour tes grands parents et de passion pour la Bourgogne, on voit directement qui tu es: une belle personne (et non je fayote pas! croyez moi!). Et c’est sur ces paroles que j’attend vivement le prochain article qui sera (sans aucun doute) aussi MAGNIFIQUEMENT bien fait que celui-ci. Au plus tôt possible (galère avec le confinement) et de belles pensées. PatteDeVelours -Cap-

Répondre
Burgundy Flow 25/03/2020 - 17 h 08 min

Ma belle Patte de Velours,

Je te remercie pour ton commentaire si touchant. J’ai bientôt terminé le prochain article, le confinement me permet d’avoir du temps pour rédiger d’autres articles. Tu es aussi une belle personne, conserve ton âme et ta sensibilité d’enfant autant que tu le peux. Je t’embrasse fort.

Répondre
Salvatore 23/05/2020 - 15 h 07 min

Très très belles photos comme d’habitude bisous

Répondre
Garrot 25/03/2020 - 15 h 55 min

Je perçois tellement d’amour et de douceur dans ces photos et dans ces mots ! Merci de ces jolis moments et souvenirs que tu as bien voulu partager avec nous. Que te dire que je ne t’aurai déjà dit ? Que j’espère que tu vas continuer encore longtemps à nous partager ces jolies parenthèses, que j’ai tellement hâte de lire la suite… pour être touchée & émue, pour avoir envie de partir à la découverte de ta Bourgogne… A très vite !

Répondre
Burgundy Flow 25/03/2020 - 17 h 10 min

Evidemment, tes mots, si précieux, me vont droit au coeur. Tu fais partie de mes plus fidèles soutiens et je ne te remercierai jamais assez pour ça. Je vais essayer de te surprendre sur ce sujet que tu connais si bien, c’est un beau défi :). Hâte de te transporter, à vitesse d’escargot. Je t’embrasse fort.

Répondre
Aline Marchand 22/03/2020 - 20 h 40 min

Un très beau récit accompagné d’illustrations magnifiques. J’ai vraiment hâte de lire la suite !

Répondre
Burgundy Flow 22/03/2020 - 20 h 43 min

Merci beaucoup Aline d’avoir partagé ton avis. Je vais tâcher de relever le défi :).

Répondre
Laura 22/03/2020 - 16 h 49 min

Un blog rempli d’amour et de passion, un texte écrit magnifiquement et des photos qui nous transportent…
Je suis vraiment fière de toi et du résultat.

Hâte d’en voir plus et de pouvoir à chaque fois savourer ton écriture.

Continue comme tu es en train de le faire !
Plein de gros bisous <3

Répondre
Burgundy Flow 22/03/2020 - 20 h 42 min

Merci beaucoup, tes mots me vont droit au cœur. Je vais essayer de continuer sur cette lancée et de garder l’émotion de la découverte comme fil directeur.
Merci de ton soutien sans faille 💜

Répondre
Elisa 21/03/2020 - 17 h 38 min

Bravo pour ces quelques photos et ces beaux textes écrit avec amour on le sent vivement la suite

Répondre
Burgundy Flow 21/03/2020 - 18 h 06 min

Merci beaucoup, ça a du te parler à toi plus qu’à n’importe qui… 🙂
Merci d’avoir pris le temps de laisser un petit commentaire.
<3

Répondre
Sylviane 21/03/2020 - 15 h 10 min

Bravo Graziella
Magnifique hommage à la Bourgogne.. C’est une région que j’affectionne particulièrement et j’ai grand plaisir à lire tes articles très intéressants !
J’attends la suite avec impatience 😉

Répondre
Burgundy Flow 21/03/2020 - 18 h 07 min

Merci Sylviane pour ce très gentil commentaire. J’ai déjà hâte de votre visite, vous pourrez compter sur moi pour être votre guide ;).
Prenez soin de vous.

Répondre
Clémence 21/03/2020 - 14 h 40 min

Bravo pour ce très bel article. C’est hyper bien écrit, on sent que c’est fait avec amour ! J’ai hâte de lire le suivant et je vais parler de ton blog autour de moi car c’est un plaisir à arpenter.

Répondre
Burgundy Flow 21/03/2020 - 18 h 08 min

En voilà un commentaire qui me fait plaisir. Merci ma grosse pour ta sincérité et ton soutien. Vivement notre prochaine rencontre bourguignonne.

Répondre
Christine Mai-Nhu 21/03/2020 - 12 h 59 min

Graziella,

Ce petit mot te dire que ce blog touche au coeur et nous donne envie de revenir en région Bourguignonne pour la voir avec tes yeux.
C est beau, poétique, et bien écris. Tu donnes envie à tous de venir partager un moment en ta compagnie dans cette superbe région.
A bientôt de te lire, de te revoir et partager de doux moments tous ensemble.

Répondre
Burgundy Flow 21/03/2020 - 18 h 09 min

Christine,

Te remercier une nouvelle fois pour ton commentaire si sympathique et motivant. Mon objectif est donc rempli : réussir à toucher par mon écriture. Merci. Vivement le prochain barbecue et promis, j’apporte le vin ! 🙂
De grosses bises.

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Plus d'infos