La Bourgogne en confinement

Par Burgundy Flow

En cette période de confinement, l’inspiration devient élastique. Elle grandit, prend des formes inattendues,  elle vous saisit les tripes, vous emmène en voyage dans des endroits que vous ne soupçonniez pas. Alors, il convient de lui rendre justice, de la laisser s’exprimer, de lui permettre de rayonner. Ce poème est une invitation à écouter, se souvenir et à réaliser la chance d’être encore de ceux, d’être toujours là. Bien vivant.

Temps de lecture : 2 minutes

ÔDE À L'INSPIRATION

 

J’ai regardé aujourd’hui, quelques clichés de mes voyages

Confiné dans mes 30m2, il fallait que je prenne le large

L’album refermé sur ces années qui ne sont plus

J’ai repris ma place sur mon petite siège sans vue

Sur le rebord de ma fenêtre, j’écoute les oiseaux chanter

Je suis comme un chat domestique qui rêve de les attraper

Pas pour les mettre en cage, juste leur demander conseil

Sur les techniques d’envol, pour faire un tour dans le ciel

La rue est calme, ma belle Bourgogne joue aux dormants

Seulement quelques bruits de pas, de vils insouciants

Les voitures à l’arrêt, le pavé devient témoin

D’une guerre dont la victoire dépendra de chacun

Je ne peux pas sortir, comme vous tous je suis confinée, 

Je décide de fermer les yeux pour pouvoir m’échapper

Le soleil caresse mon visage et le silence me berce,

Soudain mon esprit s’évade, les images deviennent ivresse

Les cloches de la Basilique résonnent comme à l’accoutumée

Je respire à pleins poumons, je rejoins le marché

L’affluence est grande en ce samedi matin

Les commerçants s’activent, les clients se serrent la main

Pour pique-niquer, direction le parc de la Bouzaize,

Je salue les canards avant de prendre mes aises

Le carrousel se remplit d’enfant survoltés

J’écoute l’eau qui ruisselle et les oies cacarder

Dans le vignoble les tous premiers bourgeons

Me font l’honneur de leur apparition 

Au pied du blanc Chardonnay et du rouge Pinot noir

Je me laisse conter les récits du terroir

Je me remémore ma balade à Vougeot l’autre matin,

Et la Saint-Vincent Tournante à Gevrey-Chambertin

Je bave d’envie pour mon fromage préféré, le Cîteaux

Je mange ma baguette de pain tartinée de moutarde Fallot

Les prunus en fleur profite du singulier climat

Pendant qu’un maitre corbeau me fait son cinéma

Loin de paraître louche ou funeste sur son poteau

Il déploie ses grandes ailes vers le clos des Avaux

Que de doux souvenirs viennent égayer cet instant

Ou dans 30m2, je rêve d’un “comme avant”

Beaune n’est que l’ombre d’elle-même sur cette planète mars

Mais soyez patients, restez chez vous, attendez que l’ombre passe.

19 commentaires

19 commentaires

Adrien 04/04/2020 - 16 h 18 min

Je suis tombé par hasard sur cet article, les photos et les textes sont magnifique !! Nous voyageons à travers et sa fait du bien. Hâte de lire le prochain article 🙂

Répondre
Burgundy Flow 04/04/2020 - 18 h 37 min

Merci Adrien,

Votre commentaire me faire super plaisir et me motive davantage.
Merci.

Le prochain article arrive, encore un peu de patience :).

Prenez soin de vous pendant cette période de confinement.

Graziella.

Répondre
Kiki 02/04/2020 - 21 h 41 min

C est plein de douceur et ça met du beaume au coeur. Du coup on pense à l après et on se prépare sereinement à retrouver de doux moments.
Merci pour tes mots qui apaisent nos maux et pour ces jolies photos.

Répondre
Burgundy Flow 03/04/2020 - 13 h 02 min

Merci Kiki 😉

Merci d’avoir pris le temps de lire cet article et davantage d’avoir su te transporter et donner des pistes pour envisager l’après :).

En avant pour le prochain article 😉

Répondre
Améli-melo 29/03/2020 - 4 h 29 min

Comme un de ces petites douceurs que nous prenons plaisir à picorer, tes mots viennent mettre du baume à ces «maux» qui ponctuent actuellement notre quotidien.

Répondre
Burgundy Flow 29/03/2020 - 12 h 23 min

Merci beaucoup Améli-Mélo.
Je suis tellement ravie de pouvoir mettre du baume au coeur en cette période particulière. Une manière de contribuer à la guérison 🙂

Répondre
Amélie 28/03/2020 - 22 h 03 min

Très jolie poème, pleins de tendresses et de promesses. L avenir va nous voir grandir et te lire encore sera un plaisir ;-).

Répondre
Burgundy Flow 29/03/2020 - 12 h 22 min

Merci Amélie,

Je vois déjà que ces quelques mots t »inspirent :).
Merci de me suive et au plaisir du futur article.

Répondre
Alain Rolland 06/05/2020 - 20 h 41 min

Quoi de plus apaisant que de déguster une poésie? Quoi de plus majestueux que l’écrire pour nous. Je trouve qu’il y a, en effet de la belle noblesse que de partager des émotions aussi talentueusement présentées. Merci Graziella pour ta générosité confiante

Répondre
Clémence 28/03/2020 - 17 h 10 min

Bravo ma Grazou pour ce beau poème. Que de poésie… tu apportes du soleil sur cette période morose.

Répondre
Burgundy Flow 29/03/2020 - 12 h 21 min

Merci beaucoup ma petite Clém.
Mission accomplie alors si j’ai su t’apporter un peu d’évasion en cette période difficile.

Répondre
Laure 28/03/2020 - 16 h 31 min

Quel plaisir de lire encore une fois tes mots ! Une poésie sur le voyage immobile qui me transporte et que j’apprécie beaucoup pour sa « musique » et sa justesse. Et quel bonheur de voir toutes ces magnifiques photos ! J’adore 😘 hâte de lire la suite…

Répondre
Burgundy Flow 29/03/2020 - 12 h 20 min

Merci beaucoup précieuse lectrice. 🙂
J’aime beaucoup l’idée de voyage immobile. Merci pour tes encouragements.
La suite arrive… 😉

Répondre
Aline 28/03/2020 - 15 h 48 min

Quel merveilleux poème et que de jolies illustrations. Un plaisir de te lire ! ♡

Répondre
Burgundy Flow 28/03/2020 - 15 h 57 min

Merci beaucoup Aline,

Je suis ravie de t’avoir transporté ailleurs 🙂

Répondre
Elisa 29/03/2020 - 17 h 36 min

Très beaux que d’inspiration avec les mots qu’il faut

Répondre
Burgundy Flow 01/04/2020 - 11 h 05 min

Merci beaucoup <3.
Je suis ravie que tu suives mes articles avec autant d'intérêt.

Répondre
Laura 28/03/2020 - 15 h 26 min

Un très beau texte très bien illustré qui nous permet de nous évader.. Je suis et resterai toujours aussi fan de ta plume <3

Répondre
Burgundy Flow 28/03/2020 - 15 h 32 min

Merci beaucoup pour ton super gentil commentaire. Ça me touche beaucoup. Et ton regard compte énormément. Va falloir écrire le prochain maintenant 🤭

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Plus d'infos